——

photo  PIERRE 7-1

Après des études de lettres à Dijon et à Paris, Pierre Mari a enseigné durant quelques années la littérature de la Renaissance à l’Ecole Normale Supérieure de Saint-Cloud. Il envisage une thèse de doctorat sur Rabelais, mais ne tarde pas à abandonner la voie universitaire pour d’autres horizons. Quelques années plus tard, il tire néanmoins de ses réflexions un ouvrage critique consacré à Pantagruel et Gargantua. D’abord en disponibilité de l’Education nationale, puis démissionnaire, il anime des séminaires de communication écrite et orale dans les entreprises. Auteur de plusieurs essais et romans, dont Kleist, un jour d’orgueil (PUF, 2003), Résolution (Actes Sud, 2005), L’Ange incliné (Actes Sud, 2008), il se passionne aujourd’hui pour l’histoire de France du XXe siècle et s’efforce d’explorer les possibilités romanesques de cette histoire.